Design: un métier en pleine mutation

Au cours des quelque cinquante ans d’histoire de l’association, les profils professionnels se sont fortement transformés et étendus. La numérisation a assigné aux designers de nouvelles tâches de conception. L’intégration des méthodes numérisées d’ébauche et de production a modifié les processus de travail. En fonction du contexte dans lequel les designers travaillent et de l’idée qu’ils se font de leur métier, on assiste à une différenciation interne très forte marqué du champ professionnel. L’association fédère aussi bien les designers indépendants ou employés que les designers indépendants possédant leur propre atelier. De même, on trouve parmi ses membres aussi bien des designers qui se sont fait un nom comme auteurs que des designers qui privilégient l’anonymat de la conception.

Design de produits et design industriel

Les designers de produits et industriels dessinent et développent des biens de consommation et d’investissement, fabriqués en séries. En général, ils travaillent dans des équipes interdisciplinaires et y assument la charge de tout ce qui a trait à la forme, à la fonction et à la production. Généralistes dotés d’un vaste savoir de base, leur travail exige d’eux une haute compétence de communication et un sens aigu de l’observation.

Design textile

Les designers textiles créent dans la bidimensionnalité, ils projettent et développent des textiles pour divers usages. Ce champ professionnel est vaste et l’interaction avec d’autres métiers conceptuels forte. Les designers textiles peuvent travailler au sein du département artistique d’un éditeur textile suisse ou étranger, posséder leur propre atelier, dessiner des costumes, travailler dans le stylisme ou acheter les tissus pour les grands couturiers, conseiller les clientes et clients d’un bureau d’architecture intérieure, enfin travailler au sein d’une équipe de recherche développant de nouveaux vêtements de sport ou inventant des textiles fonctionnels.

Scénographie

On appelle scénographie la conception d’espaces à des fins culturelles et commerciales. Les scénographes imaginent et réalisent des espaces véhiculant des thématiques et des expériences. Ils composent et réalisent des décors de théâtre, des plateaux de tournage et des salles d’exposition. Ils traduisent des contenus dans des concepts spatiaux narratifs et mettent en scène des espaces d’action. C’est pourquoi, ils doivent faire preuve d’indéniables compétences dans la perception et l’analyse de l’espace.

Design d’interaction

Le design d’interaction est une nouvelle discipline en pleine expansion, vouée aux systèmes, produits et services interactifs. Les designers interactifs développent des interfaces inédites permettant aux usagères et usagers d’utiliser et de contrôler une application ou un appareil. Le design d’interaction représente une discipline récente qui s’est imposée comme une discipline à part entière à la fin des années 1980, à la suite des interfaces utilisateurs graphiques.

Design management

Le design management coordonne les activités de design d’une entreprise et assure la liaison entre les différentes unités de l’entreprise impliquées dans le développement d’un produit et l’équipe des créatifs internes et externes. Les design managers aident l’entreprise à réaliser sa mission et ses objectifs stratégiques en prenant des décisions de design correctes et en les appliquant.